Les Éditions Discovery

 

Akarpa Lobsang Rinpoche | Artiste | Les Éditions Discovery | Discovery Publisher
Empowered by almost 30 years of study and practice, Akarpa Lobsang Rinpoche has established himself as a teacher of meditation and a master of Himalayan Zhang-Zhung Yoga.
akarpa, akarpa lobsang rinpoche, buddhist teacher, buddhist tibet, dying and living, lama tibetan, lamas in tibet, lobsang rinpoche, nyingma tradition, pundarika foundation, ri gpa, rinpoche, rinpoche tibet, sogyal, tenzin wangyal, the tibetan book of dying and living, the tibetan book of living & dying, the tibetan book of living and dying, tibet book, tibet buddhist, tibet lama, tibet rinpoche, tibetan book living dying, tibetan book of the living and dying, tibetan buddhist lama, tibetan buddhist teacher, tibetan buddhist teachings, tibetan dzogchen, tibetan lama, tibetan living and dying, tibetan rinpoche, tibetan teacher, tibetan teachings
18167
page-template-default,page,page-id-18167,page-child,parent-pageid-20815,bridge-core-1.0.5,,qode-page-loading-effect-enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 

Akarpa Lobsang Rinpoche

Akarpa Rinpoche accorde une grande importance au développement de l’esprit et du corps et répond à la fois aux difficultés physiques et émotionnelles qui sont causées par l’impact de la société moderne. Rinpoche indique que la culture de la sagesse doit aller avec la pratique physique.
Akarpa Lobsang Rinpoche

En tant que réincarnation de Mahasiddha (Grand Accompli) et un disciple de troisième génération du grand Maître Shardza Tashi Gyaltsen (une des figures importantes du mouvement Rimé), Akarpa Rinpoche est devenu moine bouddhiste à l’âge de 4 ans. Au fil des années, de nombreux enseignements sacrés des écoles Bön, Gelupga, Nyingmapa entre autres lignées lui ont été transmis, ainsi que la tradition pure et complète de la « grande perfection » (Dzogchen). En plus de ces traditions tibétaines, Akarpa Rinpoche a aussi suivi des études de premier cycle de Bouddhisme mahāyāna et de zen de l’université de Bouddhisme la plus réputée de Chine ; il a aussi étudié l’étude comparée des religions et la philosophie à l’université de Pékin. Rinpoche n’est pas seulement un spécialiste du bouddhisme, mais aussi un pratiquant brillant. En 2011, en collaboration avec des scientifiques américains, Akarpa Rinpoche a démontré un état d’activité neuronale qui a augmenté 100 fois pendant la méditation.

Investi par près de 30 ans d’études et de pratiques, Akarpa Rinpoche s’est établi en tant qu’enseignant de la méditation et un maître du yoga himalayen Zhang-Zhung.

Akarpa Rinpoche transmet aussi l’enseignement du Dzogchen à des individus sélectionnés dès que leur condition est appropriée.

Akarpa Lobsang Rinpoche
Akarpa Lobsang Rinpoche

Ces dernières années, Akarpa Rinpoche a beaucoup voyagé aux États-Unis, en Europe et dans plusieurs partie d’Asie pour enseigner le yoga himalayen, la méditation et animer des ateliers sur l’amour et la compassion, ainsi que sa propre création le Che-Chod Yoga. Son approche est brave, sincère et courageuse.

La sagesse qui coule du cœur d’Akarpa Rinpoche a grandement touché son public et aidé profondément ses disciples et ses étudiants.

Akarpa Rinpoche accorde une grande importance au développement de l’esprit et du corps et répond à la fois aux difficultés physiques et émotionnelles qui sont causées par l’impact de la société moderne. Rinpoche indique que la culture de la sagesse doit aller avec la pratique physique.

La pratique du yoga va ouvrir les canaux d’énergie du corps et stimuler le flux d’énergie. Cela va aider le pratiquant à atteindre un état d’esprit paisible et à faire des progrès rapides dans la culture de la sagesse.

Akarpa Lobsang Rinpoche
Akarpa Lobsang Rinpoche

Akarpa Rinpoche souligne aussi l’intégration de la sagesse et de la compassion. « Ceux qui sont sages ont de la compassion et ceux qui sont compatissant ont la sagesse » dit-il. Il fait remarquer que pour cultiver la sagesse, nous devons faire face aux défis de la vie paisiblement, nous comprendre nous-mêmes et chercher la vérité intérieure tout au long de notre vie quotidienne. En même temps, les activités caritatives et les contributions peuvent servir de possibilités de diffuser de l’amour pur et de planter les graines de la gratitude et de la compassion dans les cœurs des donneurs et des receveurs.

Akarpa Rinpoche souligne la pratique sans affiliation religieuse :

« Croire au Bouddhisme et étudier le Bouddhisme sont deux choses complètement différentes. Croire au Bouddhisme sous-entend un style de vie qui suit une tradition culturelle particulière. D’un autre côté, étudier le Bouddhisme signifie glaner la vérité à travers les enseignements du Bouddhisme. »

« La vérité n’a aucune affiliation religieuse, elle n’appartient à aucune secte et elle est aveugle à l’ethnicité. Chacun d’entre nous est capable de trouver la vérité à travers la sagesse du cœur pour obtenir le bonheur simple et vrai et la joie illimitée et libre. »

Akarpa Lobsang Rinpoche